L'occasion d'un vélo hollandais
Pourquoi le vélo hollandais ?

Le voyageur qui séjourne aux Pays-Bas peut  parfois avoir l'impression que le vélo représente le prolongement naturel du corps des hollandais.

La pratique du cycle est tellement ancrée que la langue comporte même un verbe "fietsen": faire du vélo (fiets).

Un peu d’histoire :

Premier pays cycliste européen, les Pays Bas possèdent une culture ancienne du cyclisme utilitaire. Cette culture est le produit de plusieurs facteurs. Historique d’abord puisqu’à la fin du XIXème siècle et en réponse au mouvement d’unité nationale des pays voisins, les hollandais affirment à travers le vélo leurs valeurs : « force, équilibre, maîtrise de soi, liberté et indépendance ».

La hollande développe son industrie du cycle pendant la première guerre mondiale : à cette époque apparaîssent les marques de renom et le vélo hollandais typique: noir à col de cygne.

Après une période de régression au profit des autres modes de transports et en réaction au « tout automobile » le cyclisme connaît un renouveau dans les années 1970, grâce à une politique volontariste d’aménagement cyclable et de modération de la circulation automobile.

A la différence d'autres pays qui ont axé la pratique du cyclisme autour du sport, les Pays Bas se sont engagés très tôt sur la piste du cyclisme utilitaire.

Les atouts du vélo utilitaire hollandais:

  • La qualité de ses matériaux et de sa technologie : les vitesses au moyeu, freins à tambour, jantes en inox sur de nombreux modèles lui assurent une grande robustesse et nécessitent peu d’entretien, les moyeux, par exemple, protègent les mécanismes des agressions de l’eau.

 

  • Son confort garanti par l’assise particulière en position droite grâce à un guidon plus haut que la selle. En plus de ses avantages pour la santé, cette assise, colonne vertébrale et tête droites, permet aussi d’offrir une excellente vision sur le trafic urbain environnant. Autre facteur de confort, ses pneus larges, grandes roues de 28’’ ou 26’’ pour absorber les obstacles.

 

  • Ses nombreux côtés pratiques: adaptés à la vie quotidienne et aux loisirs. A commencer par leurs porte-bagages (arrière ou l'avant) qui supportent des charges importantes pour le transports des enfants et des sacs. D'autres équipements béquilles et antivols sur cadre facilitent le stationnement. Enfin, carter de protection de chaîne, pare-jupes et bavettes évitent de salir ou mouiller le cycliste.

 

  • Sa  sécurité apportée par les gros phares , feux arrières et réflecteurs de roues ou de pédales.

Toutes ces qualités font du vélo hollandais d'occasion une valeur sûre et durable.

vidéo quasi-immersive
Pourquoi les vélos hollandais sont-ils meilleurs (et pourquoi vous devriez en vouloir un) ?